| Portefeuille

1. LA SOCIETE

Amiral Gestion est une société de gestion indépendante, créée en 2003 et entièrement détenue par ses dirigeants et salariés. L’équipe est constituée de 35 personnes dont 22 gérants analystes. Les encours sous gestion s’élèvent à 3,6 milliard d’euros dont 2,8 milliard d’euros gérés au travers d’une gamme de 6 fonds ouverts.
La philosophie générale trouve ses fondements dans la gestion value, c’est à dire la sélection d’entreprises bien gérées et fortement sous valorisées.

2. PRESENTATION ET ORIENTATION DU FOND

Sextant Grand Large est un fonds diversifié (actions et obligations) flexible dont la part actions peut varier de 0 % à 100 %. La part de l’actif restante est investie en obligations et/ou en produits monétaires. Le gérant intervient sans limitation sur tous les marchés du monde.

a. HISTORIQUE DU FONDS

b. LA STRATEGIE DU FONDS
Sextant Grand Large à pour objectif d’investir principalement sur des valeurs françaises et internationales.

Processus de construction de portefeuille

L’exposition finale aux actions est principalement déterminée par l’observation des ratios de valorisation retraités des cycles économiques (PER de Shiller). Cet indicateur permet d’évaluer de façon objective si les marchés actions sont chers ou pas. Afin d’affiner cette analyse, d’autres critères sont également suivie tel que des critères quantitatifs, de sentiment de marché…

Historiquement, la sélection obligataire reste faible, préférant conserver des liquidités pour saisir d’éventuelles opportunités sur les marchés actions.

Enfin, en fonction des opportunités de marché et des niveaux de volatilité, une stratégie optionnelle peut être mis en place en complément de la couverture initiée pour ramener l’exposition actions du portefeuille au niveau souhaité.

c. PORTEFEUILLE DU FONDS

A fin septembre, l’exposition nette actions du portefeuille est de 30 %. Les poches obligataire et liquidité représentent respectivement 15 % et 42 %.  L’exposition brute actions est en partie couverte par la vente de future sur indice action pour -13 %.

Les principales expositions sectorielles sont les médias et internet (17,7 %), l’industrie (12,5 %), les biens de consommation (11,7 %), la finance (10,7 %). Géographiquement, Sextant Grand Large est exposé principalement en France (31,3%) et au Japon (17,4%).

3. ANALYSE QUANTITATIVE

a. Performance

La performance s’apprécie sur une durée a minima égale à la durée d’investissement recommandée dans le prospectus du fonds.

Nous constatons que sur la période d’investissement recommandée (> 5 ans) celui-ci superforme les autres fonds de sa catégorie de près de 7,4 % et de 4,40 % vis à vis de son indice de référence (50 % MSCI World + 50 % ML Global).

b. Volatilité

Les volatilités constatées sont systématiquement inférieures à 5 % quelle que soit la durée considérée.

c. La perte maximum.

La perte maximale ou « max drawdown » mesure la plus forte baisse dans la valeur d’un portefeuille et correspond à la perte maximale historique supportée par un investisseur qui aurait acheté au plus haut et revendu au plus bas, et ce pendant une durée déterminée.

Sur la période d’investissement recommandée par le fond un investisseur aurait pu perdre 6,20 % de son investissement. Le fonds figure parmi les plus résistants sur chacune de ces périodes.

d. Ratio de Sharpe

Le ratio de Sharpe permet de confronter les rendements d’un fonds avec sa volatilité. Il mesure le rendement obtenu par point de risque pris. Plus un ratio de Sharpe est élevé, plus l’équipe de gestion aura su créer de la performance tout en maîtrisant la volatilité.

Sur 5 ans, le ratio est de 2,93. Ainsi le fonds a rapporté 2,93 % de performance au-delà du taux sans risque par unité de risque supplémentaire.

e. Le ratio de Sortino

Le ratio de Sortino permet de mesurer le rendement du fonds « downside risk ». On considère la volatilité uniquement dans les périodes baissières. L’analyse du ratio de Sortino est assez semblable à celle du ratio de Sharpe : plus le ratio de Sortino est élevé, meilleur a été le fonds.

Sextant Grand Large a su créer de la performance en maitrisant sa volatilité dans les périodes baissières.

f. Le béta

Le béta est un coefficient de volatilité mesurant la relation entre les fluctuations de la valeur du fonds et celles de son marché.

Le béta du fonds est relativement stable sur les différentes périodes.

Sur 5 ans le fonds ayant un beta de 0,27, il est 73 % moins réactif que le marché aux évolutions de celui-ci (à la hausse comme à la baisse). Le fonds montre un comportement défensif que ce soit dans les phases de baisse ou de hausse des marchés actions, avec un beta baissier /haussier bas.

LE CONSEIL ETHIC-FINANCE

Sextant Grand Large se classe permit les meilleurs fonds de sa catégorie sur les différentes périodes étudiées.

L’équipe de gestion ayant mis au point un processus de gestion et de sélection de valeurs bien défini, le fonds surperforme nettement les marchés actions en réduisant considérablement les périodes de baisse. Ainsi ce fonds conviendra à des investisseurs souhaitant trouver une alternative au faible rendement du fonds euros (mais sans garantie en capital), mais aussi à des investisseurs souhaitant diminuer la part de risque au sein de leurs portefeuilles, par exemple.